Trucs et Astuce

L’histoire du sapin de Noël

Connaissez-vous l’histoire du sapin de Noël ?

sapin décoré

Le sapin de Noël à travers le temps

Dans l’empire romain, le 25 décembre était considéré comme le jour de la renaissance du soleil. À cette occasion, les Romains s’offraient des présents et décoraient leurs maisons avec des branches de conifères, un arbre vert. Elle était elle-même précédée de la semaine des Saturnales, célébrant Saturne, dieu de l’agriculture pendant laquelle il était d’usage de s’échanger des cadeaux.

Lors de la tradition païenne du solstice d’hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. C’est au VIIe siècle que cette coutume païenne sera intégrée aux traditions chrétiennes.

Au Moyen-Âge, lors des mystères,il y avait des scènes bibliques jouées sur le parvis des églises, un arbre était garni de pommes rouges, faisant référence à l’arbre du paradis.

En Europe du Nord, chez certains peuples germaniques et en Scandinavie, la période était celle de la fête de Yule, les habitants décoraient un arbre avec des fleurs, des fruits et du blé. C’est le fameux arbre de vie « Yggdrasil ». Cet arbre sacré qui relie le monde des dieux Asgard et Midgard le monde des humains, ainsi que Niflheim le monde de l’obscurité. L’étoile au dessus du sapin, représente la petite Ours. Dans la mythologie nordique, c’est le dieu Heimdall qui venait, dans la nuit, visiter chaque foyer humain, et laissait des cadeaux à ceux s’étant bien conduits durant l’année.

Dans toutes ces célébrations, l’usage d’arbres à feuilles persistantes comme éléments de décoration est une constante. Quoi de plus symbolique, au cœur de l’hiver, que des arbres aux épines toujours vertes, pour célébrer le retour de l’allongement des jours et du printemps ? La symbolique de l’arbre comme image de la vie et de la renaissance est du reste aussi répandue qu’ancienne, et n’est d’ailleurs pas étrangère au christianisme. On pense à «l’arbre de vie » du jardin d’Éden, l’expression étant aussi une métaphore répandue pour désigner la croix du Christ. Pourtant l’église pendant longtemps ne fut pas d’accord avec ces cultes rendus aux arbres verts. La légende veut ainsi qu’au VIIIe siècle, saint Boniface de Mayence, «apôtre des Germains», ait abattu d’un seul coup de hache un arbre sacré appelé « le chêne de Thor» en présence de nombreux païens, dans l’actuelle région allemande de la Hesse. On attribue une première réappropriation chrétienne de la tradition païenne à Saint-Colomban, moine irlandais ayant beaucoup voyagé en Gaule. Un soir de Noël, il aurait emmené quelques religieux du monastère de Luxeuil, fondé par lui au pied des Vosges en 590, au sommet d’une montagne. Là, se trouvait un très vieux sapin, objet d’un culte païen. Chez les Celtes, l’épicéa était, en effet, considéré comme «l ’arbre de l’enfantement ». Colomban et ses compagnons auraient alors accroché leurs lanternes aux branches de l’arbre, de manière à dessiner une croix lumineuse. Mais cette histoire, dont n’atteste aucun document de l’époque, semble légendaire.

La ville de Riga, capitale de la Lettonie, revendique elle aussi, très officiellement, la paternité du premier sapin de Noël. Il aurait été installé en 1510, par une guilde de marchands. D’abord destiné à être brûlé pour le solstice, il aurait finalement été préservé, décoré et érigé sur la place du marché de la ville pour célébrer Noël. Aujourd’hui encore, une dalle de pierre en signale l’emplacement.

C’est au XIIe siècle que le sapin, tel qu’il est aujourd’hui, fait son apparition en Alsace. La plus ancienne mention du sapin de Noël remonte à 1521, où figure dans un registre de Sélestat les traces d’un achat pour un arbre de Noël.

Au XIVe siècle, les sapins étaient parés de pommes, de confiseries, de fleurs. En 1560, pour se dissocier des catholiques, les protestants décident d’ajouter une étoile au sommet de l’arbre, symbole de l’étoile de Bethléem, qui guida les Rois Mages vers l’étable du Christ.
En 1738, les premiers sapins illuminés sont introduits par Marie Leszczynska, épouse de Louis XV. D’origine polonaise, elle en fit installer au château de Versailles. La tradition des arbres de Noël s’est alors répandue dans toute l’Europe.
Au XIXe siècle, la reine Victoria popularise le sapin de Noël au Royaume-Uni, après que son mari allemand, le prince Albert, ait décoré le sien au château de Windsor en 1841. Après la guerre, franco-allemande de 1870, le sapin de Noël est finalement adoptés par le peuple français.
C’est aussi un moment familial, de partage et d’échange, chaleureusement célébré à la maison, autour d’un repas copieux.

boules de noël en verre

Les décorations du sapin au fil des siècles

C’est un instant très apprécié des petits et des grands. La décoration du sapin de Noël est un moment privilégiée à partager en famille.
Des pommes bien rouges
• Des noisette et pommes de pin
• Des roses en papier symbolisant le Christ
• De petits gâteaux et diverses sucreries
Sans oublier la lumière !
Il faudra attendre le XVIII siècle pour voir le sapin de Noël s’illuminer de douze bougies, symbolisant les douze mois de l’année.
À cette époque, la boule de Noël telle que nous la connaissons n’existait pas. Savez-vous qui est son créateur ?

Avant la création de la boule en verre, l’arbre de Noël était garni de pommes rouges, symbolisant l’arbre de vie (clin d’œil au récit biblique du fruit défendu représenté par la pomme).
En 1858, une grande sécheresse priva les Vosges du Nord de ses fruits. Un souffleur de verre inspiré de Goetzenbruck décida de souffler les premières boules de Noël afin de combler le manque de fruit. Il créa à lui seul une tradition qui dépassera les frontières.
Depuis ce jour, la verrerie de Meisenthal est citée comme la créatrice des premières boules de Noël en verre, il existe aussi la cristallerie de Baccarat qui offre de jolis spécimens.

sapin en cristal de baccarat décoration

Quelle est la meilleure date pour installer le sapin de Noël ?

Chaque année, c’est le même rituel. La fête d’Halloween est à peine terminée que les magasins se mettent déjà aux couleurs de Noël.
On en vient à se demander quand  faut-ilinstaller le sapin de Noël ? Début novembre, début décembre ? Et pourquoi pas le soir du 24 ?
Traditionnellement, le sapin est décoré pendant le temps de l’Avent. Mais la vraie question ne se trouve pas là.
Dans le cas où vous désireriez acquérir un vrai sapin, il est conseillé de ne pas l’acheter plus de deux semaines avant Noël, au risque d’avoir un sapin bien pâlichon !
En Allemagne et en Autriche, le sapin de Noël ne se dévoile qu’au moment de la Sainte Veillée. Il fait donc partie des cadeaux à découvrir le jour J !

 

décoration du sapin

Le choix du sapin de Noël

Il vous appartient de bien réfléchir à certains points :
-Vous souhaitez le conserver longtemps dans ce cas un artificiel fera très bien l’affaire. Et de nos jours question couleur, vous aurez le choix.
-Votre sapin va rester unique, et vous préférez le vrai que le faux. Dans ce cas, il existe plusieurs sortes de sapins, des plus résistants à la chaleur et la sécheresse des lieux.
-Votre budget aussi peut être un élément décisif sur le choix du sapin.
-La taille du sapin, plus il sera gros, plus il sera lourd.
-Et pour finir si vous avez des chats, il se pourrait que vous vous retrouviez avec une boule poilue dans votre arbre. Ce qui est une façon originale de décorer le sapin de Noël.
-Attention, à votre pied, car certains sont larges, il se peut que le vendeur vous le vende avec, mais ce n’est pas toujours le cas.
-Si vous aimez l’originalité, il existe aussi d’autres sortes de sapin tout en bois, qui apportera une touche atypique à votre foyer.
Maintenant, que vous avez lu, ceci, vous verrez votre sapin sous un autre regard. Ou bien vous lui apporterez une autre attention.

sapin en bois

Auteur

contact@belle-epoque-33.fr
J'aime les choses simples de notre belle époque comme la cuisine entre autre...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chute du Bitcoin

décembre 4, 2021

Le Mariage sponsorisé

décembre 11, 2021